Lausanne, Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne, Ms 403
Creative Commons License

Notice de Francesca Dell’Oro, Université de Lausanne et Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne, 2017.

Manuscript title: [P. Ovidii Nasonis Metamorphoses]
Place of origin: inconnue. France? (Munk Olsen 1985, Tarrant 2004, p. XVII).
Date of origin: fin du XIIe siècle (Munk Olsen 1985, Tarrant 2004, p. XVII).
Former shelfmark: (famille) Balleani n. 11
Catalogue number: n. 67 du catalogue de la librairie Nicolas Rauch de Genève (1960).
Support: parchemin.
Extent: 113 folios (sans les feuillets de garde en papier).
Format: 240 x 123 mm.
Foliation:
  • Une foliation ancienne, en chiffres arabes et à l’encre noire, est visible dans l’angle supérieur externe quand celui-ci est encore conservé. Cette foliation reflète un moment de l’histoire du manuscrit où il était encore complet (v. Composition des cahiers et Contenu). Elle pourrait être de même main que certaines corrections tardives au texte.
  • Une foliation moderne a été apposée au crayon dans l’angle supérieur externe un peu au-dessous de l’ancienne ou, quand l’angle n’est pas conservé, encore plus bas, à peu près au centre de la marge externe. La foliation moderne est continue et ne tient pas compte des folios manquants. Elle a été introduite par F. Paschoud (1962) afin de corriger une foliation moderne antérieure, erronée (de 1 à 111 ff.), elle aussi apposée au crayon.
  • La restauration du manuscrit (2015) a permis de rétablir l’ordre correct des folios du deuxième quinion (incomplet : voir Composition des cahiers) qui avait été perturbé suite à la reliure du XVIIIe siècle. La foliation de ce quinion a donc été corrigée. On reporte ci-après les correspondances entre les foliations moderne (à gauche) et ancienne (à droite) avec indication des différences par rapport à la foliation du deuxième quinion donnée par Paschoud [= P] :
    f. 2 : 11
    f. 3 : 12
    f. 4 : 13
    f. 5 : 14
    f. 6 : 15
    f. 7 : 16
    f. 8 : 17
    f. 9 : 18
    f. 10: 19
    f. 11 (= 12P) : 20
    f. 12 (= 13P) : 21
    f. 13 (= 14P) : 22
    f. 14 (= 15P) : 23
    f. 15 (= 16P) : 26
    f. 16 (= 17P) : 27
    f. 17 (= 18P) : 28
    f. 18 (= 11P) : 29
    f. 30 : 41
    f. 101 : 112.
Collation:
  • 13 cahiers. Dans son état originel, le manuscrit se composait de 14 cahiers, dont le premier, qui contenait les ff. de 1 à 9 de la numérotation ancienne est perdu.
  • Les cahiers de 1 à 11 sont des quinions, parfois incomplets, souvent avec des ff. non solidaires au centre, le cahiers 12 est un quaternion, le 13 un binion incomplet.
    • Cahier 1: quinion (4 bifeuillets + 2 ff. ; 1r-10v). Le f. 6 remplace un f. originel perdu.
    • Cahier 2: quinion incomplet (-f. 5, -f. 6 ; 4 bifeuillets ; 11r-18v). Les ff. centraux, qui contenaient les vers 3, 467-650, ont disparu. Avant la restauration, le manuscrit avait été relié de telle manière que le f. 18 se trouvait au début du cahier, devant le f. 11 qui était resté à sa place. Cette erreur de reliure a été corrigée lors de la restauration (2015).
    • Cahier 3: quinion (4 bifeuillets + 2 ff. ; 19r-28v).
    • Cahier 4: quinion (4 bifeuillets + 2 ff. ; 29r-38v).
    • Cahier 5: quinion (4 bifeuillets + 2 ff. ; 39r-48v).
    • Cahier 6: quinion (3 bifeuillets + 4 ff. ; 49r-58v).
    • Cahier 7: quinion (4 bifeuillets + 2 ff. ; 59r-68v).
    • Cahier 8: quinion (4 bifeuillets + 2 ff. ; 69r-78v).
    • Cahier 9: quinion (4 bifeuillets + 2 ff. ; 79r-88v).
    • Cahier 10: quinion (4 bifeuillets + 2 ff. ; 89r-98v).
    • Cahier 11: quinion incomplet (-f. 4, -f. 5, -f. 6, -f. 7 ; 2 bifeuillets + 2 ff. ; 99r-104v). Les 4 ff. centraux contenaient les vers 14, 44-413.
    • Cahier 12: quaternion (4 bifeuillets ; 105r-112v).
    • Cahier 13: binion incomplet (-f. 2, -f. 3, -f.-4 ; 1 f. ; 113).
  • Les cahiers ne portent pas de numérotation. Réclames sur le verso du dernier f. du cahier, horizontales, au centre de la marge inférieure, pour la plupart rognées. Ces réclames reprennent plusieurs mots du vers suivant. Visibles aux ff. 10v, 38v, 48v, 78v, 88v. Selon le témoignage de Paschoud (1962) les réclames étaient visibles aussi aux ff. 18v et 68v.
Condition: La restauration (2015) a permis d’endiguer une situation de dégradation plutôt avancée, avec des dommages dus à l’eau ainsi que à l’attaque de rongeurs et insectes. La tenue des encres ainsi que la résistance mécanique du parchemin ont été améliorées (rapport de restauration 2017). La reliure du XVIIIe siècle, réalisée sur des ff. au fond partiellement manquant, révèle que le manuscrit se trouvait déjà dans un état de détérioration avancée. Au moment de l’acquisition par la BCU de Lausanne (1961), les cahiers se présentaient dans un état variable, ce qui a fait supposer qu’ils avaient été conservés séparément pendant un certain temps (Paschoud 1962, p. 41).
Page layout: piqûres ; réglure à l’encre ; 1 colonne de 174 x 63 mm ; entre 46 et 47 lignes. À une certaine distance de la fin de chaque vers, on trouve un point de repère tracé à l’encre. Dans la marge supérieure du recto on trouve l’indication « liber », dans celle du verso on lit le numéro en chiffres romains.
Writing and hands: Ecriture gothique primitive. Le f. 6 est d’une autre main.
Decoration:
  • La préparation du manuscrit n’a pas été achevée. Sauf au début du livre XIV (f. 101v) et du livre XV (f. 106v), l’espace pour l’initiale ornée est resté vide.
  • La première lettre de chaque ligne est rehaussée de rouge (la seule exception est représentée par le f. 6 qui remplace le f. originel perdu). On trouve aussi des rehauts de rouge aux initiales des vers omis et rajoutés dans les marges ainsi que de certaines gloses.
Additions: Le manuscrit présente diverses manicules (par ex., f. 23r) ainsi que gloses, corrections et variantes de mains d’époques différentes (entre le XIIe et le XVe siècle). Les gloses sont parfois introduites par un signe de paragraphe. Une étude approfondie est en cours.
Binding:
  • Reliure de conservation en plein cuir (rapport de restauration 2017).
  • Au moment de son acquisition, le manuscrit présentait une reliure en cuir brun à triple rabat avec filets et dos orné de nervures et rosettes. Sur le dos de cette reliure, encore conservée, sont apposées trois étiquettes. La première porte l’inscription « Me / Latet. / M-S. », sous laquelle on lit, écrite au crayon par une main plus récente, l’indication « Saec. XII ». La deuxième étiquette porte l’inscription « N. 11 Balleani », la troisième « L II 11 ». Le filigrane d’une des pages de garde de cette ancienne reliure révèle un lis inscrit entre deux cercles concentriques, un monogramme et le nom Fabriano (peu lisible). Cette reliure remonte peut-être à un moment précédant de peu le passage du manuscrit à la famille Balleani dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle (v. Provenance).
  • Certains trous témoignent d’une couture encore plus ancienne.
Main language: Latin pour le texte ainsi que pour les gloses.
Contents:
  • Le manuscrit contient une copie incomplète des Métamorphoses d’Ovide.
    Sont conservés les vers suivants : 2,52 (Non dare. Confiteor hoc tibi solum nate negarem) - 3,466; 3,651 - 14,43 ; 14,414 - 15,668 (sede uelit signis celestibus indicet orant). Seuls les livres IV à XIII sont complets, à l’exception des vers suivants, omis: 7, 43 (f. 40r); 13, 333 (f. 94v); 13, 517 (f. 96v).
Origin of the manuscript: L’origine du manuscrit n’est pas connue et seule une étude détaillée des gloses permettra de reconstruire son histoire plus ancienne.
Provenance of the manuscript:
  • Le manuscrit a transité par la bibliothèque des comtes Balleani de Jesi (province de Ancône dans les Marches) avant d’être acquis par la librairie Nicolas Rauch à Genève autour de 1960 (Catalogue de vente n. 24, 1960). La provenance de la bibliothèque des comtes Balleani de Jesi est confirmée par la deuxième étiquette de la reliure du XVIIIe siècle (v. Reliure) ainsi que par une communication personnelle (v. Paschoud 1962, p. 41).
  • Le manuscrit a peut-être auparavant fait partie de la bibliothèque illustre et ancienne de la famille Guarnieri de Osimo (Ancône), héritée par la famille Balleani en 1793. Cesare Annibaldi, dans son étude du manuscrit Ditti-Tacito de la bibliothèque Balleani (v. Annibaldi, 1907, p. 10, n. 2), précise en effet que tous les manuscrits de la bibliothèque ont la même reliure « di cartone ricoperto di marocchino rosso » (« de carton recouvert de maroquin rouge »). Dans cette description on peut reconnaître la reliure en cuir plus ancienne (déjà Paschoud 1962, p. 42). Annibaldi croyait que cette reliure pouvait remonter à la deuxième moitié du XVIIIe siècle et avoir été commanditée par le dernier héritier de la famille Guarnieri, Aurelio Guarnieri Ottoni. La provenance de Fabriano (Ancône) du papier des pages de garde de l’ancienne reliure (v. Reliure) s’accorde bien avec cette hypothèse.
  • Outre l’étude des gloses, deux documents actuellement introuvables pourraient aider à reconstruire l’histoire du manuscrit. Il s’agit d’un index de la bibliothèque Guarnieri remontant à l’année 1783 (Indice della libreria domestica del q(uonda)m signor conte Aurelio Guarnieri Ottoni, v. Annibaldi 1907, p. 4) et d’une expertise de la bibliothèque Balleani réalisée en 1793 à la demande du comte Nicola (Stima della Libraria d’Osimo fatta e firmata da Mariano De Romanis Neg(oziant)e libr(ar)o, Roma, questodì 18 aprile 1793, v. Annibaldi 1907, p. 4 n. 2).
Acquisition of the manuscript: Le manuscrit, acquis par la BCU de Lausanne en 1961, y est toujours conservé.
Bibliographie:
  • Manuscrits, incunables XVI-XIXe siècle, livres modernes, bibliographie, esoterica, Catalogue de vente 24 Nouvelle série, Genève, N. Rauch, 1960, p. 11, no 67.
  • Antonio Maria Adorisio, "Nota dei codici appartenuti a Francesco e Stefano Guarnieri di Osimo", in Rinascimento 36, 1996, pp. 195-205.
  • Cesare Annibaldi, a cura di, L’Agricola e la Germania di Cornelio Tacito nel ms. latino N. 8 della biblioteca del conte G. Balleani in Jesi, Città di Castello, S. Lapi, 1907.
  • Franco Munari, "Supplemento al catalogo dei manoscritti delle Metamorfosi ovidiane", in Rivista di Filologia e di Istruzione Classica 93, 1965, pp. 288-297.
  • Birger Munk Olsen, L’étude des auteurs classiques latins aux XIe et XIIe siècles. Tome II: Catalogue des manuscrits classiques latins copiés du IXe au XI siècle. Livius – Vitruvius – Florilèges – Essais de plume. Documents, études et répertoires. Paris, Éditions du Centre Nationale de la Recherche Scientifique, 1985, p. 141, C. 55.
  • P. Ovidi Nasonis Metamorphoses recognovit brevique adnotatione critica instruxit R. J. Tarrant, Oxford, Clarendon Press, 2004.
  • François Paschoud, "Un manuscrit des Métamorphoses d’Ovide à la Bibliothèque Cantonale et Universitaire de Lausanne", dans Études des Lettres, série II, tome 5, no 1, 1962, pp. 37-46.
Descriptions non imprimées:
  • Description de Danielle Mincio (BCU de Lausanne, 2011).
  • Rapport de restauration de Maria-Teresa Shazar (BCU de Lausanne, 2017).