Documents: 49, affichés: 1 - 20

Toutes les bibliothèque et les collections

Preview Page
[sine loco], codices restituti, Cod. 4 (Legendarium)
Parchemin · 23 ff. · ca. 42 x 30.5 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

En tout 23 feuillets d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de six volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine du monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Les parties principales sont probablement dues à la main de Eberhard de Fulda, tandis que la décoration rappelle étroitement le codex Eberhardi (Marburg, Hessisches Staatsarchiv K 425 et K 426). L’ensemble de la collection peut être estimée sur la base de la numérotation présente dans les index qui ont été conservés et des incipits de 500 vies et passions originales. L’œuvre témoigne ainsi non seulement des efforts de réforme économique, mais aussi spirituelle et culturelle de l’abbé de Fulda Markward (1150-1165). Il s’agit en outre du légendier le plus septentrional et probablement le plus ancien d’Allemagne du sud en cinq et six volumes du XIIe siècle qui nous ait été transmis. Par la suite, il servit de modèle (indirect) pour le noyau principal des textes du grand légendier de Böddeken, et il resta influent des Acta sanctorum des bollandistes jusqu’aux temps modernes. Le légendier monumental de Fulda fut utilisé in loco jusqu’au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573), aussi bien pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mainz 1541) que pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Köln 1554). A Bâle, Soleure, Nuremberg et Stuttgart sont conservés des fragments du troisième, quatrième et sixième volumes. Ceux-ci montrent qu’au moins le troisième (mai-juin) et le sixième volume (novembre-décembre) joignirent peu après Bâle, où ils furent apparemment utilisés comme maculatures vers 1580. (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Staatsarchiv Basel-Stadt, Fragmente II Klosterarchiv St. Alban DD 1, 1580
Parchemin · 1 f. · 41 x 29 + 1.5 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Feuillet provenant du troisième volume (mai-juin) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la Vita s. Martialis ainsi que de la Passio sanctorum Primi et Feliciani que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le fragment contient des parties de la Vita s. Martialis ainsi que de la Passio sanctorum Primi et Feliciani que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre–décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580.  (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, A X 44
Papier · 190 ff. · 15.5 x 21-22 cm · Vienne · 1394-1397
Liber Henrici de Rinfeldia O.P. in studio Viennensi degentis

Une grande partie du manuscrit a été copiée par le dominicain bâlois, Heinrich von Rheinfelden (m. en 1433 ou plus tard), pendant ses études à Vienne à la fin du XIVe siècle. Il contient divers écrits théologiques des premiers théologiens viennois – l’Université de Vienne fut fondée en 1365. Parmi ceux-ci on trouve des auteurs très appréciés, par exemple Heinrich von Langenstein (m. 1397), mais aussi les théologiens et recteurs d’université Stefan von Enczensdorf (m. 1405) ou Johannes von Russbach (m. 1417), dont aucun autre texte en dehors de ce manuscrit n’est connu. Heinrich von Rheinfelden a probablement ramené lui-même ce codex au couvent dominicain de Bâle où il reçut la cote de cette bibliothèque, et d’où il rejoignit, après la Réforme, la bibliothèque universitaire de Bâle. (stu)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, E I 1
Papier · 216 ff. · 39 x 28 cm · première moitié du XVe siècle
Jakob Twinger von Königshofen : Chronique ; Rötteler Chronik (Chronique de Rothelin)

Le manuscrit de la première moitié du XVe siècle contient la chronique allemande de Jakob Twinger von Königshofen (chap. 6, 1-5), la Rötteler Chronik (Chronique de Rothelin) et le Libellus de magnificentia ducis Burgundia in Treveris visa conscriptus (all.). Il servit de modèle au manuscrit E I 1h de la Bibliothèque universitaire de Bâle. Plus tard il appartint à la famille Amerbach. (srf)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, M V 1
Papier · 18 ff. · 26 x 17 cm · Rabīʿ II 952 h. [= juin-juillet 1545]
al-Kalimāt aṭ-ṭayyibāt al-ʿaliyya / ʿAlī Ibn Abī Ṭālib

Célèbre recueil de dictons de sagesse attribués au calife ʿAlī Ibn Abī Ṭālib (mort en 661). Chaque proverbe arabe est suivi d’une traduction persane en Maṯnawī (poème rimé) rédigée en ramal (métrique). Ces sentences sont aussi connues sous le titre de Ṣad kalima ou Miʾat kalima et ont été traduites en persan à plusieurs reprises. Dans cette version, le traducteur n’est pas nommé. La signature est celle d’un calligraphe célèbre de Chiraz, Ḥusayn al-Faḫḫār, laquelle est complétée de la date « Rabīʿ II 952 h. » [= juin-juillet 1545], qui situe l’achèvement de cette copie. Le manuscrit provient du legs de l’orientaliste Rudolf Tschudi (1884-1960). (wur)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 1:25
Parchemin · 1 f. · 39.5 x 26.5 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Feuillet du sixième volume (novembre-décembre) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la Vita s. Chuniberti, de la Vita s. Trudonis et de la Vita s. Severini, que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du sixième volume se trouvent à Bâle et montrent que ce volume-ci, comme le troisième volume (mai-juin) du légendier, rejoignit un peu plus tard Bâle, où tous deux furent utilisés, vers 1580, comme maculatures.  (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 2:17
Parchemin · 1 f. · 42 x 24.5 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Feuillet provenant du sixième volume (novembre-décembre) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le volume contient des parties de la Vita s. Silvestri que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du sixième volume se trouvent à Bâle et montrent que ce volume-ci, comme le troisième volume (mai-juin) du légendier, rejoignit un peu plus tard Bâle, où tous deux furent utilisés, vers 1580, comme maculatures.  (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 2:59a
Parchemin · 2 ff. · 33.5 x 29 + 28.5 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Bifolio provenant du troisième volume (mai-juin) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties du préambule du volume (calendrier du mois de juin, introduction rédactionnelle et index des mois de mai et juin). Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre-décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580.  (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 2:59b
Parchemin · 1 f. · 17 x 30 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Partie inférieure d’un feuillet du troisième volume (mai-juin) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la Vita s. Symeonis de Eberwin de Trêves, que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre-décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580.  (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 2:59c
Parchemin · 2 ff. · 16-25 x 29.5 + (5+23) cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Bifolio provenant du sixième volume (novembre-décembre) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties du préambule du volume (calendrier du mois de décembre). Le légendier fut utilisé encore au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554).  D’autres fragments du sixième volume se trouvent à Bâle et montrent que ce volume-ci, comme le troisième volume (mai-juin) du légendaire, rejoignit un peu plus tard Bâle, où tous deux furent utilisés, vers 1580, comme maculatures. (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 2:59d
Parchemin · 1 f. · 16-25 x 29.5 + (5+23) cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Feuillet provenant sixième volume (novembre-décembre) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties du préambule du volume (une introduction rédactionnelle et un index des mois de novembre et décembre). Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du sixième volume se trouvent à Bâle et montrent que ce volume-ci, comme le troisième volume (mai-juin) du légendier, rejoignit un peu plus tard Bâle, où tous deux furent utilisés, vers 1580, comme maculatures.  (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 3:41
Parchemin · 1 f. · 40 x 29 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Feuillet provenant du troisième volume d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de six volumes, et commandé en 1156 par Rugger, prévôt du monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la vie de Boniface par Otloh de Saint-Emmeram copié par Eberhard de Fulda. Le fragment contient des parties de la Vita s. Athanasii, que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre-décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580. (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 3:43
Parchemin · 2 ff. · 41 x 29 + 30 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Bifolio provenant du troisième volume (mai-juin) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la Vita s. Waldeberti d’Adson de Montier-en-Der et de la Vita s. Macharii heremitae, que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre-décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580.  (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 3:45
Parchemin · 2 ff. · 36.5 x 30.5 + 29.5 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Bifolio mutilé provenant du troisième volume (mai-juin) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la vie de Boniface d’Otloh de Saint-Emmeram, que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre-décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580.  (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 3:47
Parchemin · 2 ff. · 32 x 24.5 + 24.5 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Bifolio provenant du troisième volume (mai-juin) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la Passio sanctorum Nerei et Achillei ainsi que de la Vita s. Maximi de Loup de Ferrières, que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre-décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580. (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 3:49a
Parchemin · 2 ff. · 41 x 21 + 22 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Bifolio mutilé provenant du troisième volume (mai-juin) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la Vita s. Willehelmi confessoris (dans une version inédite sous cette forme), ainsi que de la Vita s. Germani episcopi, que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre-décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580. (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, N I 3:49b
Parchemin · 2 ff. · 42 x 29 + 29 cm · Fulda · ca. 1156
Légendier de Fulda

Bifolio provenant du troisième volume (mai-juin) d’un légendier de Fulda, composé à l’origine de 6 volumes, commandés en 1156 par Rugger, moine au monastère de Frauenberg à Fulda (abbé de Fulda sous le nom de Rugger II de 1176 à 1177). Le fragment contient des parties de la Passio s. Albani de Goswinus de Mayence que l’on doit probablement à la main de Eberhard de Fulda. Le légendier fut encore utilisé au milieu du XVIe siècle par Georg Witzel (1501-1573) pour son Hagiologium seu de sanctis ecclesiae (Mayence 1541) et pour son Chorus sanctorum omnium. Zwelff Bücher Historien Aller Heiligen Gottes (Cologne 1554). D’autres fragments du troisième volume se trouvent à Bâle, Soleure et Nuremberg. Ils révèlent que celui-ci, comme au moins le sixième volume (novembre-décembre) du légendier, rejoignit Bâle où les deux volumes furent utilisés comme maculatures aux environs de 1580. (stb)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 212
Parchemin · 126 ff. · 30 x 21.5 cm · premier tiers du IXe siècle
Manuscrit composite : artes et carmina

Le manuscrit se compose de deux parties déjà réunies au IXe siècle. La première partie écrite à Mayence (ff. 1-110) contient le second livre des Institutiones de Cassiodore dédié au savoir profane dans une version interpolée transmise dans plusieurs manuscrits dès le IXe siècle, qui complète les explications de Cassiodore sur la grammaire, la rhétorique, la dialectique, l’arithmétique, la musique, la géométrie et l’astronomie par des extraits de Quintilien, Boèce, Augustin et autres. La deuxième partie, copiée à Mayence ou à Saint-Amand (ff. 111-126), contient les carmina figurata de Publilius Optatianus Porfirius, ainsi que ceux du début du règne de Charlemagne. Une note manuscrite de Jacques Bongars indique que ce manuscrit – comme beaucoup d’autres – lui est parvenu de la bibliothèque capitulaire de la Cathédrale de Strasbourg. (mit)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 359
Parchemin · 109 ff. · 24-24.5 x 17.5-18 cm · Italie · 2e moitié du XVe siècle
Abraham ben Meir ibn Ezra, Sefer ha-Yashar

Le Sefer ha-Yashar est l’un des deux commentaires bibliques du grand R. Abraham Ibn Ezra (1089/92-1164/67). Ecrite à Lucques (Italie) vers 1142-45, cette oeuvre a acquis une grande reconnaissance et popularité pendant le Moyen Age et a été préservée dans de nombreux manuscrits et livres imprimés. Cette copie italienne du XVe siècle est d’un intérêt particulier parce qu’elle a appartenu, à un certain moment du XVIe siècle, à Théodore de Bèze (1519-1605), le célèbre théologien calviniste et professeur genevois, qui la donna ensuite à l’un de ses disciples et collègues, Antoine Chevalier (1507-1572), premier professeur de langue hébraïque à l’Académie de Genève. (iss)

En ligne depuis: 13.06.2019

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. A 91.2
Parchemin · 9 ff. · 20 x 14 cm · France, probablement région de Reims-Laon-Soissons · première moitié du Xe et dernier tiers du IXe siècle (f. 5)
Augustinus : Retractationes ; Textes sur l’exégèse des Evangiles ; Opus incertum de virtutibus et vitiis (fragment)

Cahier de 8 folios qui trouve probablement son origine dans le cercle de Jean Scot Erigène (Reims-Laon-Soissons). Après un fragment des Retractationes d’Augustin se trouvent des textes jusqu’ici inconnus sur l’exégèse évangélique. Un folio (f. 5), plus ancien de quelques décennies, provenant peut-être du modèle original et contenant un texte par ailleurs inconnu sur les vices et les vertus, est inséré dans ce cahier. Le fragment arriva à Berne en 1632 avec le legs de Jacques Bongars. (mit)

En ligne depuis: 13.06.2019

Documents: 49, affichés: 1 - 20